Kiev s’attend à “des semaines extrêmement difficiles”